Association agréée pour l'éducation à l'environnement et au développement durable
Nature, Cultures, Soif d'Idée Eau

L’association

 

Qui sommes-nous ? 1983-2014, 30 ans d’engagement

Nouvelle association recyclage papier

Papier et cordon dunaire

Le Journal Officiel valide la création de l’Association pour la Valorisation du Recyclage et l’Information Locale, le 27 Novembre 1983.

Une vingtaine de bénévoles participe à la sensibilisation de la population au recyclage du papier, par tous les temps sur les marchés. Le deuxième objectif est de protéger le massif dunaire de la côte Ouest du Cotentin en le consolidant par la pose de « ganivelles » aussi bien à Annoville qu’à Bréville, au Bec d’Andaine ou à Agon-Coutainville, des endroits sur lesquels s’implique toujours l’association.

 
 

DSCF1225

Rivières et chantiers participatifs

Rapidement, les bénévoles ont étendu leur action à la restauration des cours d’eau : pêcheurs et bénévoles par centaines, au cours des chantiers participatifs, ont sauvé de l’asphyxie La Vanne, La Soulles, La Malfiance, Le Castel, Le Bulsard, Le Blondel, La Bérence, Le Foulbec, La Vanlée, La Joigne, La Sauvagère… soit des dizaines de kilomètres de rivières et le double de berges. Au tournant du XXe siècle, des syndicats dédiés (Syndicat Intercantonal d’Aménagement et d’Entretien de la Sienne, Syndicat Mixte de la Soulles…) ont pris le relais.

 

 

Classes d’eau, échanges internationaux

echangesjeunes

Le développement de ses activités autour de l’eau se traduit par le succès immédiat des classes d’eau : si la première classe « marée » date de 1986, les classes d’eau se généralisent sans surprise, AVRIL devient Association pour la Valorisation des Rivières et les Initiatives Locales en 1995.Les classes d’eau sont encore aujourd’hui une des actions phares de l’association.

Elles sont dispensées de la maternelle au lycée. Avec un soutien indéfectible de l’Agence de l’Eau Seine Normandie.Le premier camp nature international est organisé dès 1994 à Quibou. Ces échanges d’adolescents et de jeunes adultes d’Europe et du bassin méditerranéen se poursuivent toujours. Ils mêlent l’apprentissage de l’environnement et du développement durable, des
actions de protection de la nature, le partage des cultures (parfois jusqu’à sept ou huit nationalités dans un même séjour)
et 
la découverte du territoire, pour les aider à devenir des citoyens
responsables.

 

 

 

 

 

aquascole1          L’Aquascole : un lieu pour comprendre

C’est cette responsabilisation que les élus locaux ont reconnue en associant AVRIL à leurs projets : 
ainsi de la création des trois boucles du sentier des trois vallées avec des jeunes en insertion (entre 1996 et 2003). Et de l’écrin vert – l’ancienne station de pompage du Viquet à Saint Pierre de Coutances – dans lequel elle est installée depuis 1999 grâce à la Communauté de Communes du Canton de Coutances (aujourd’hui la Communauté du Bocage Coutançais), avec l’appui financier de l’Europe, du Conseil général de la Manche et de la Fondation Vivendi. 
 
 

aquascole2

Très vite, l’association y organise sa 1re assemblée générale, sa 1reformation d’élus, son 1er partenariat avec l’office de tourisme et sa 1re fête des classes d’eau dans l’ancienne station de pompage du Viquet. Baptisée L’Aquascole, c’est un lieu d'accueil, d'information, de formation, d'échange, d'exposition…
Ce lieu pour comprendre, AVRIL n’a eu de cesse de l’aménager, en plein accord avec son projet associatif : bâtiment sanitaire avec douches solaires, toilettes sèches et phyto-épuration en 2008, passerelle de promenade sur une zone humide en 2009, sentier d’interprétation en 2011, réfection de mares en 2012.

 

 

 

 

public1

Tous les publics et le relais de l’Europe

Créer une haie ou planter des arbres au Parc l’Evêque avec des enfants, initier des projets intergénérationnels avec un Etablissement d’Hébergement pour personnes Agées Dépendantes ou des maisons de retraite du secteur, intégrer des enfants et des adultes handicapés aux actions de protection du milieu, animer un club nature ou une école de pêche, accueillir des volontaires en service civique, former des personnels de collectivité à la réduction des déchets et au développement durable, proposer aux touristes une traversée du Havre de La Sienne ou les initier à une partie de pêche à pied respectueuse de la ressource : quelle que soit la proposition, AVRIL choisit d’accompagner tous les publics, sans exclusive, à s’approprier les changements de comportement durables par les démarches participatives.

public2

La participation permet l’appropriation, l’adhésion aux projets et donc la responsabilisation.

C’est le sens des actions d’AVRIL, c’est aussi le sens de l’accueil de jeunes Européens au sein de l’Aquascole et de l’aide apportée aux jeunes Manchois désireux de concrétiser leurs projets de séjour actif en Europe : depuis 2010, AVRIL est le relais pour la Manche du dispositif du Service Volontaire Européen.

 

 

 

Les zones humides et l’estran

Dans son 10e plan, l’Agence de l’Eau Seine-Normandie (AESN) a souhaité mettre l’accent sur les zones humides. Depuis 2007, avec son soutien financier, AVRIL mène une action pour la préservation des petites zones humides. Avec les intercommunalités du Pays de Coutancesquelques unes ont fait l’objet de mesures de protection et de valorisation : ainsi à Doville (2012-2013), Marchésieux et Gavray (2014). D’autres, identifiées dans le canton de Coutances et sur le territoire de la Communauté du Bocage Coutançais, devraient être restaurées et valorisées prochainement.

Parallèlement, toujours avec l’AESN, Les Aires Marines Protégées et l’Association pour une Pêche à Pieds Respectueuse de la Ressource (APP2R), AVRIL a créé un poste de « médiateur de l’estran » en Septembre 2014. La mission du médiateur de l’estran, pêcheur à pied lui-même, est d’aller à la rencontre des pêcheurs à pied qui se partagent l’estran, d’Anneville-sur-mer à la pointe d’Agon, à chaque grande marée, de les informer des bonnes pratiques, de réaliser des comptages, de mettre en place des indicateurs d’évolution de la ressource, d’organiser des sorties éducatives, de rencontrer les professionnels de la pêche et du tourisme et de participer aux études scientifiques.

 

DSCF9278DSC_0042